Le monolithe du désert

Un mystérieux monolithe a été installé dans le désert de l’Utah entre 2015 et 2016. Pour le moment, personne ne sait comment ce bloc triangulaire s’est retrouvé ici.

Mercredi dernier, une équipe du département de la sécurité publique de l’Utah, aux Etats-Unis, a découvert une sorte d’Obélisque de métal lors d’une patrouille de routine en hélicoptère dans le désert. Le mystérieux objet, haut de 3,5 mètres, est niché dans les canyons de la région des « roches rouges ». Lorsque les responsables de l’Utah ont révélé qu’ils avaient trouvé cette mystérieuse structure métallique scintillante au fond du désert de Red Rock, ils ont refusé de révéler où elle se trouvait. Par ailleurs, ils demandèrent aux visiteurs de ne pas tenter de se rendre dans les canyons pour la chercher, la région étant dangereuse et inhospitalière.


« Bien que nous ne puissions pas commenter les enquêtes en cours, nous souhaitons rappeler aux visiteurs que l’utilisation, l’occupation ou la mise en valeur des espaces publics ou de leurs ressources sans autorisation requise est illégale, quelle que soit la planète d’où vous venez. »

Communiqué officiel, mais non dénué d’humour, du « Bureau of Land Management » de l’état de l’Utah

Bien entendu, il y’avait peu de chances pour que le public suive cette recommandation. Mercredi, des photos de personnes posant triomphalement devant l’obélisque ont fait irruption sur le réseau social Instagram. Ces photographes et vidéastes amateurs ont été aidés dans leur initiative par des internautes qui avaient rapidement géolocalisé la structure sur Google Earth et mis en ligne ses coordonnées.

Le ministère de la Sécurité publique de l’Utah comptait des mouflons d’Amérique dans une zone isolée de l’État quand les travailleurs ont découvert ce monolithe le 18 novembre. Photographie : Utah Department of Public Safety

Il n’a fallu que 48 heures pour qu’un premier visiteur se rendre sur les lieux.

«J’ai décidé d’y aller en premier parce que j’étais attiré par le fait que cet objet était là depuis cinq ans, caché dans la nature», a déclaré David Surber, un ancien officier d’infanterie de l’armée américaine, qui pour cela a parcouru le désert, de nuit, après avoir trouvé une publication sur le site web communautaire Reddit prétendant avoir trouvé l’emplacement exact du monolithe.

David Surber a découvert les coordonnées du site en ligne et a décidé qu’il devait être le premier à se rendre là-bas. Photographie : David Surber

L’utilisateur de Reddit qui a publié ces coordonnées, Tim Slane, a déclaré qu’il avait tout simplement suivi la trajectoire de vol de l’hélicoptère jusqu’à ce qu’il disparaisse du radar – signe qu’il aurait pu atterrir. Ensuite, il a attentivement examiné la carte pour y chercher les caractéristiques exactes du terrain vu sur les photos et vidéos officielles, avant de se concentrer sur un canyon qui semblait correspondre. Là, une ombre distincte – longue et étroite – pouvait être distinguée. Cette ombre, invisible sur les images satellites historiques de 2015, apparaît en octobre 2016 lorsque la garrigue à proximité semble également avoir été nettoyée.

«Je savais qu’une fois que l’emplacement deviendrait public, les gens allaient visiter la région», a déclaré M. Slane. « J’ai reçu des messages de colère pour avoir révélé l’emplacement. Mais si je ne l’avais pas découvert, quelqu’un d’autre l’aurait probablement trouvé assez tôt. »

Un monolithe est caché dans cette image, saurez vous le trouver ? Crédit photo : Googlemaps

Mais deux questions demeurent : qui a bien pu installer cette structure ici, et pourquoi ?

Alors que beaucoup ont suggéré – certains sincèrement, la plupart en plaisantant – que le monolithe a été déposé là par des visiteurs extraterrestres, la théorie dominante est qu’il s’agit d’une œuvre d’art conceptuelle non encore revendiquée. Au départ, les experts ont suggéré qu’il s’agissait peut-être d’une œuvre inconnue du regretté John McCracken, connu pour ses sculptures en «planches». Son galeriste David Zwirner l’a initialement confirmé, avant de se rétracter, pour évoquer l’hommage d’un mystérieux inconnu envers l’artiste décédé en 2011. Certains internautes ont ensuite concentré leurs recherches sur une autre artiste, Petecia Le Fawnhawk, dont le modus operandi est d’installer des sculptures totémiques dans des endroits secrets du désert. Mais celle-ci a déclaré au magazine d’art en ligne Artnet que « si elle avait déjà eu l’idée de disposer des monuments secrets dans le désert, elle ne pouvait pas revendiquer celui-ci ». Le créateur du totem reste donc un mystère pour l’instant.

Il n’est pas rare que des œuvres d’art soient installées dans des endroits éloignés – soit en tant que sculptures, soit en tant que land art, une forme d’art qui utilise son environnement naturel. Pour beaucoup de ces pièces, le lieu choisi fait autant partie de l’œuvre que l’installation proprement dite. L’un des exemples les plus célèbres en est The Lightning Field de Walter de Maria. Son emplacement exact est un secret bien gardé – tout ce que l’on sait, c’est qu’il se trouve dans le haut désert, à l’ouest du Nouveau-Mexique. 


« Dès le début, j’avais espéré que cela venait d’un autre monde… qui ne le voudrait pas ? Pourtant, au fond de vous, vous savez que c’était probablement juste un artiste très patient ou un fan de 2001, l’odyssée de l’espace»,

David Surber, premier visiteur du Monolithe, après son voyage.

Venons-en maintenant a la structure elle même. Les photographies et vidéos des dizaines – voire des centaines de personnes – qui ont déjà visité les lieux suggèrent un travail de professionnel. Trois grandes feuilles de ce qui semble être de l’acier inoxydable ont été rivetées ensemble, l’intérieur étant laissé creux. Celui qui a placé cette sculpture ici s’est donné beaucoup de mal et a du utiliser des outils puissants afin de couper dans le substrat rocheux et d’y incorporer la structure…

La scène d’ouverture de 2001 l’odyssée de l’espace

Et si cette installation n’était pas tout simplement une référence aux imposants monolithes noirs qui jouent un rôle important, mais mystérieux, dans le film de science-fiction Stanley Kubrick de 1968 2001: l’odyssée de l’espace ? Dans une des premières scènes du film, qui se situe dans un passé très lointain, on y voit des hominidés fascinés par un artefact semblable, dans un paysage désertique. Lorsque les singes découvrent le monolithe, cela implique que la mystérieuse dalle enseigne à l’espèce animale à utiliser les ossements comme des armes. Plus tard dans le film, la découverte par des astronautes du même monolithe conduit à des percées dans l’intelligence artificielle… La révélation de cet artefact pourrait-elle être symboliquement celle d’une nouvelle ère pour l’Espèce humaine ? Seul l’avenir nous le dira.

Coup de théâtre !

Les journalistes du Salt Lake Tribune se sont rendus sur place samedi et ont confirmé que le monolithe s’était évanoui dans la nature. Les responsables de la réserve des roches rouges ont formellement nié quand à eux être à l’origine de la disparition du Monolithe dans la nuit du vendredi au samedi.

Voici tout ce qu’il reste du Monolithe disparu au matin du samedi 28 novembre 2020.

On a toujours aucune idée de l’identité de ceux qui ont fait disparaître l’artefact. Sont-ce les mêmes personnes qui ton placé le monolithe ici entre 2015 et 2016 ? Rien n’est moins sûr. Quoi qu’il en soit, il a fallu des moyens considérables pour faire disparaître proprement, de nuit, cette lourde structure, et pour la faire disparaître sans qu’elle laisse de traces. Est-ce la fin de l’histoire ? Il y’a fort à parier que non.

Votre soif de mystère n’est pas encore étanchée ? Vous aimeriez découvrir d’autres secrets anciens ? participez à « L’Odyssée du Murex ».

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire